un bel article sur "Casus Belli" vient d'être publié par N. MAILLARD sur ce blog:
Billets Les petites guerres à l’écran. Médiation et conciliation dans Casus Belli d’Anne Lévy-Morelle (2014) 10/02/2016 Ninon Maillard Laisser un commentaire Dans Casus Belli, Anne Lévy-Morelle propose au spectateur de suivre les « sentiers de la paix » qu’arpentent quotidiennement le personnel d’un…
Projection-événement mardi 8/12/15 - 19h30 Cinescope de LLN

Mardi 8 décembre à 19h30 au CINESCOPE4 de Louvain La Neuve, projection de "Casus Belli - sur les sentiers de la paix", suivie d'un échange avec Eléonore Stevens, médiatrice (et protagoniste du film), ainsi que deux magistrats + la réalisatrice.

http://www.cinescope.be/fr/louvain-la-neuve/actions-evenements/documentaire-casus-belli/


Mardi 13/10/15-12h30↩ au Point Culture de l'ULB
table ronde autour du film "Casus Belli" à l'occasion de la sortie du DVD

Attention, ce n'est pas une projection du film mais une séance d'échanges sur le thème justice de paix/médiation

avec la participation de Barbara Truffin, Vincent Lefebve, Tanguy Roosen et Anne Lévy-Morelle.
Et projection de quelques extraits.

Où est-ce ? ==> http://ulb.pointculture.be/infos-pratiques/#google...

Des détails? ==> http://ulb.pointculture.be/agenda/evenement/table-ronde-casus-belli_8601/


le 26 mars 2015 à 18 h 30 ↩ projection de "Casus Belli" au Collège Thomas More (Auditoire 52) Place Montesquieu 2 à 1348 Louvain-la-Neuve- Faculté de Droit de l'UCL.

La séance sera suivie d'un débat sur le thème:

" La place d'autorité dans les processus de résolution de conflit: atout ou handicap?"Philippe CLAEYS-BOUÛAERT, conseiller à la Cour d'Appel de Bruxelles, et Isabelle DE BAUW, avocat et médiateur familial, interviendront brièvement et échangeront avec la salle sur ce sujet.
Donatienne JANS, avocat et médiateur familial modèrera le débat.

Le Sel de la terre

Il FAUT aller voir "Le sel de la terre" de Wenders et Salgado (http://www.cinebel.be/…/…/1013107/Le%20Sel%20de%20la%20terre

C'est un film qui emporte sur la vague de la terrible splendeur du monde. Comme les tableaux de Goya, on est à la fois contents de voir ces superbes images, et affectés de la monstruosité de ce qu'il montre (sauf dans la dernière période, consacrée à la beauté de la nature avec deux décennies dédiées à la guerre, aux exils, aux injustices, au travail sous ses formes les plus dures).Ce qui est beau, c'est l'engagement d'un artiste, son regard, son humanité, la juste distance qui gouverne son attitude, sa prise d'images. Les gens qu'il photographie sont toujours dignes - même quand ils sont morts, c'est assez étonnant.Cela vient de ce qu'il regarde tout avec un profond respect. Il est toujours proche de ceux qu'ils regarde, sans se confondre avec eux pour autant. Noblesse de l'empathie, pudeur de la distance q'uil met. Un funambule de l'éthique.

28.09.14 ↩20h15 Flagey-Studio5 "Casus Belli- sur les sentiers de la paix", séance spéciale!

 La projection sera suivie d'un échange avec Barbara Truffin, Florence Van de Putte et Anne Lévy-Morelle autour de la complémentarité de la médiation et de la justice de paix.

Barbara Truffin est docteur en anthropologie (ULB), chargée de cours à la Faculté de droit, y enseigne l'anthropologie du droit, la méthodologie juridique et un cours d'introduction au droit. Elle a développé des recherches ethnographiques sur les justices de paix en Belgique etdocumenté les enjeux concrets de ces modes de justice.

Florence van de Putte est avocate et médiatrice, présidente de l'asbl Trialogues. Elle co-fonde en 2004 l'asbl Trialogues, centre de médiations, de formations et d'aide à la gestion des conflits. En 2009, elle renonce définitivement au contentieux pour se consacrer pleinement aux modes amiables de règlement des conflits.

l'affiche du nouveau film de Anne Lévy-Morelle! #corpdea
Synopsis: Un « casus belli » c’est, littéralement, un motif de guerre.
Ce motif peut être essentiel ou futile, et le feu qu’il allume une guerre mondiale ou une querelle de voisinage. Certaines étapes se retrouvent quelle que soit la taille du conflit: incompréhension - interprétations de signes, actes ou paroles - dénigrement - insultes franches ou voilées - escalade. Le feu est plus facile à allumer qu’à éteindre ! Ce film s’intéresse au difficile travail de ramener les humains en discorde à une paix relative. Deux métiers et deux lieux sont explorés: le médiateur de quartier, qui écoute, s’abstient de tout conseil, tâche de faire émerger la solution des parties elles-mêmes et le juge de paix, qui tantôt tranche, tantôt s’efforce de dégager un accord – parfois au forceps. Devant eux, le théâtre de l’humanité, avec ses ruses, ses fanfaronnades, ses manœuvres de séduction, et sa sincérité.
#Agenda|16 regards sur Anderlecht (étudiants de 2ème année réalisation IAD) SAMEDI 7 JUIN 14 à 19H

Je vous transmets l'invitation à une projection exceptionnelle des films des étudiants de 2ème année à l’IAD (Institut des Arts de Diffusion). J’ai eu le plaisir d’en accompagner 9 d’entre eux dans ce processus de découverte du cinéma documentaire. Cette année, leurs exercices ont été tournés sur le territoire de la commune d’Anderlecht, et c’est pourquoi cette projection se tiendra chez notre partenaire local, le CENTRE CULTUREL ESCALE DU NORD, salle Thomas Owen, 3/7 rue du Chapelain à 1070 Bruxelles (métro Saint Guidon).

http://www.escaledunord.be/

Radio Campus  | Histoire de Savoir | Les épopées authentiques de Anne Lévy-Morelle – Mercredi 7/03 @18h15 et jeudi 8/03 @9h00
Anne Lévy-Morelle est réalisatrice de films et professeure en Elicit à l'ULB. Elle est à la base des Epopées authentiques, des films au-delà du documentaire. Elle est venue les raconter à la Médiathèque de l'ULB. Histoire de Savoir s'est également invité à cette rencontre, dont voici le premier volet. Anne Lévy-Morelle présente la première de [...]

« C'est la vie belle et forte des grands fleuves et des savanes immenses où l'homme chante toujours devant le danger. C'est l'épopée authentique. Le llano barbare sous son aspect le plus imposant : l'hivernage qui demande plus de patience et plus d'audace, l'inondation qui multiplie les dangers au centuple et rend plus sensible sur le lopin de terre resté sec l'énormité du désert ; mais c'est aussi la grandeur de l'homme et d'un cadre à sa mesure lorsque, ne pouvant rien attendre de personne, il est résolu à tout affronter. »

Ce texte est extrait « Doña Barbara » , roman de Romulo Gallegos paru en 1929.



« Doña Barbara » a été le roman le plus connu de Romulo Gallegos (et lui a aussi valu l'exil, ayant déplu au dictateur vénezuélien Juan Vicente Gomez.

Gallegos s'est réfugié en Espagne, avant de revenir au Vénézuela en 1936, où il sera ministre de l'instruction publique, et même élu Président de la République pour quelques mois (février à Novembre 1948).

Il sera renversé par un coup d'Etat militaire, puis à nouveau exilé.

Une vie épique et confrontée âprement au réel. L'un de nos parrains posthumes et involontaires, con su permiso.




Nous ne sommes pas seuls...

Entendu aujourd'hui dans un podcast radio l'historien Ivan Jablonka dire: "L'Histoire est une littérature sous contrainte". Voilà une position très proche de ce que nous tentons de faire en cinéma sous l'appellation "Epopées Authentiques"!
Tous les détails dans le podcast: http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-des-rebelles-14-2014-10-06


Read more...
Télé-Bruxelles  "Casus Belli" en direct à 12h30 et 18h00, mercredi 17 septembre

mercredi 17 septembre, il sera question de "Casus Belli" sur Télé-Bruxelles, en direct à 18h20 et 19h. L'émission repasse en boucle pendant la nuit ensuite.   Et un peu plus tard, PROJECTION de "Casus Belli" à Flagey, à la séance de 19h30. Anne Lévy-Morelle sera présente après la projection pour en parler avec les spectateurs qui le souhaitent.

Radio Campus  | Histoire de Savoir | 2eme partie – Mercredi 14/03 @18h15 et jeudi 15/03 @9h00
Anne Lévy-Morelle est réalisatrice de films et professeure en Elicit à l'ULB. Elle est à la base des Epopées authentiques, des films au-delà du documentaire. Elle est venue les raconter à la Médiathèque de l'ULB. Histoire de Savoir s'est également invité à cette rencontre, dont voici le deuxième volet. Anne Lévy-Morelle poursuit l'histoire du film [...]
Manneken Pis incendie

Ici, il s'agit pour Manneken Pis de se relever après une autre catastrophe: le bombardement de Bruxelles de 1695. Mais la saveur de sa résilience vaut aussi pour l'après 22 mars 2016.La séquence est extraite du film "Manneken Pis, l'enfant qui pleut", une épopées authentique de Anne Lévy-Morelle, sortie en 2008.

On peut voir le film entier dans le coffret des Epopées Authentiques, disponible ici

les épopées authentiques de Svetlana Alexiévitch

Svetlana Alexiévitch travaille dans une démarche à la fois documentaire et littéraire, très "EA"! Voici ce qu'elle dit de son travail dans l'introduction du recueil "Oeuvres" publié par Actes Sud:

" (...) J'enregistre des centaines de personnes.Je reviens voir la même personne plusieurs fois. Il faut d'abord, en effet, la libérer de la banalité qu'elle a en elle. Au début, nous avons tous tendance à répéter ce que nous avons lu dans les journaux ou les livres. Mais peu à peu, on va vers le fond de soi-même et on prononce des phrases tirées de notre expérience vivante et singulière. Finalement, sur 50 ou 70 pages, je ne garde souvent qu'une demi-page, 5 au plus. Bien sûr, je nettoie un peu ce qu'on me dit, je supprime les répétitions. Mais je ne stylise pas et je tâche de conserver la langue qu'emploient les gens. Et si l'on a l'impression qu'ils parlent bien, c'est que je guette le moment où ils sont en état de choc, quand ils évoquent la mort ou l'amour. Alors, leur pensée s'aiguisent, ils sont tout entiers mobilisés. Et le résultat est souvent magnifique." (...)"

et encore ceci, au début de "La guerre n'a pas un visage de femme" :

"Je marche sur les traces de la vie intérieure, je procède à l'enregistrement de l'âme. le cheminement de l'âme est pour moi plus important que l'événement lui-même. Savoir "comment ça s'est passé" n'est pas si important, pas si primordial ; ce qui est palpitant, c'est ce que l'individu a vécu.... ce qu'il a vu et compris.... ce qu"il a vu et compris de la guerre, plus généralement de la vie et de la mort. Ce qu'il a extrait de lui-même au milieu des ténèbres sans fond... J'écris l'histoire des sentiments. Non pas l'histoire de la guerre ou de l'Etat, mais l'histoire d'hommes ordinaires menant une vie ordinaire, précipités par leur époque dans les profondeurs épiques d'un événement colossal. dans la Grande Histoire. (...) Mes héroïnes, on les voit dans la rue, dans la foule, et non sur des tableaux accrochés au musée."

Il se trouve des journalistes pour estimer que "sa méthode pose problème"....(voir Le Nouvel Obs ).... Mais justement, c'est ça, le noeud de l'affaire: ELLE PARLE DU RéEL EN éCRIVAIN, PAS EN JOURNALISTE. On est au coeur du malentendu qui fait confondre à beaucoup reportage et documentaire.
dimanche 16.11.14-17h30↩  ultime projection de "Casus Belli - Sur les sentiers de la paix" à Flagey (Studio 5)
In response to Epopées Authentiques

En présence de la réalisatrice et des principaux protagonistes du film: les médiateurs Eléonore Stevens et Jean De Lathouwer, ainsi que le juge de paix Guy Rommel.

"Le Rêve de Gabriel" / extrait

si vous ne l'avez jamais vu si vous voulez le revoir si vous ne savez pas du tout de quoi il s'agit: "Le Rêve de Gabriel" repassera sur la TROIS (rtbf) ce jeudi 31 octobre à 21H (DEMAIN!) http://www.rtbf.be/tv/thematique/documentaire/det... Ceci est dû à ce que la Fédération Wallonie Bruxelles vient de publier un livre "Regards sur le réel- 20 documentaires du 20ème siècle"